Les 4 villages alsaciens des USA

L’histoire des Alsaciens qui ont émigrés aux Etats-Unis

Habitant de la petite Alsace

Justin Jungman, ce nom ne vous dit peut-être rien, il s’agit d’un descendant d’Alsaciens ayant émigré aux Etats-Unis au 19e siècle.

Bon nombre d’Alsaciens ont émigré aux Etats-Unis durant cette période, certains Alsaciens, ont littéralement recrée de petits villages Alsacien avec leurs compères, ce fut le cas pour les ancêtres de Justin Jungman, qui ont vécu au village de Castroville, aux Texas .

La culture Alsacienne y fut très forte, au point de nommer le village, la petite Alsace du Texas.

D’autres villages, aux Etats-Unis ont aussi été crées par des émigrés Alsaciens, et ont longtemps gardé leurs racines et leur culture :

Castroville” (1846, Texas)

Quihi” (1845 , Texas)

Vandenburg” (1846, Texas, abandonnée depuis 1989)

D’Hanis” (1847, Texas)

La langue Alsacienne a perduré de nombreuses années dans ces villages, aussi longtemps que la langue enseignée à l’école fut l’Allemand.

A l’aube de la Première Guerre mondiale, l’interdiction des écoles en langue Allemande annonça le début du déclin de l’Alsacien.

Impossible pour les petits Alsaciens des USA, de continuer d’apprendre leur langue germanique, dans un environnement qui ne l’est plus.

Justing Jungman est l’un des derniers et le plus jeune locuteur d’Alsacien de la petite Alsace, il a 70 ans. Son souhait le plus cher ? que le sort de la grande Alsace, diffère de celui de la petite …

Il n’est jamais trop tard pour sauvegarder une langue, il faut simplement le vouloir.

Nous connaissons la solution, il nous faut l’immersion complète en alsacien dès la crèche, le FILAL se bat pour ça, soutenez-nous ! Partagez, Likez, Commentez, donnez pour le FILAL !

5 réponses

  1. Jo dit :

    Salű Christian, ich ben von Bischwiller, ich spiel auch knetch, jodler, avsenik usw… Komm mer gehn ahne, und mache e flamkueche gschafft auf.
    Schener gruess, Und gueti rutsch ens neie johr !

  2. Moritz dit :

    De nombreux habitants de centre Alsace se sont installés à Warren en Pennsylvanie au XIXème siècle. Une partie de ma famille après qu’un ancêtre ait perdu un bras à la guerre de Crimée. Les parents alsaciens de Henri Farny le plus célèbre peintre indianiste, se sont également installés à Warren.

  3. j’ai réalisé des ouvrages généalogiques de Baldenheim, Muttersholtz et Sundhouse. Je répertorie inlassablement tous les émigrants de ces villages ; plus de 500 à ce jour qui y sont nés et qui sont morts aux USA (surtout en Illinois et en Pennsylvanie). Ainsi que d’autres villages du secteur…Les alsaciens connaissent surtout Castroville puisque certains parlent encore le dialecte, ce qui n’est plus le cas des descendants de ces émigrants.

  4. blum aimé dit :

    il y a cinq communes alsaciennes au Texas Castroville, Quihi, Vandenburg, d’Hanis, La Coste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *