Le soutien au FILAL de Claude Vigée

“La maîtrise du dialecte alsacien est une clé merveilleuse pour l'acquisition de la langue allemande au niveau scolaire et universitaire. Museler le dialecte, y renoncer sottement, cette politique de l'autruche revient à s'interdire par la suite la conquête naturelle, et partant plus aisée, de l'espace littéraire et culturelle Allemand, dont il n'est pas nécessaire, me semble-t-il de démontrer l'importance à l'échelle de l'Europe et du monde entier. C'est là une vérité d'évidence, il faudrait pour la nier, une mauvaise foi patente."

— Claude Vigée (Grand prix de poésie de l'Académie française 1996)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *